Mes livres de recettes préférés

Je dois avoir près d’une centaine de livres de recettes dans ma bibliothèque. Pas autant que Ricardo qui en a plus de 1 000, mais tout de même. Il faut commencer quelque part.

On me demande régulièrement conseil sur des livres de recettes, que ce soit pour les utiliser soit-même ou les offrir en cadeau. J’ai donc pensé à colliger, au sein d’une même page, ma liste de livres de recettes préférés.

J’ai eu beaucoup de plaisir à faire cette sélection. Je voulais des ouvrages généraux et spécifiques, des classiques et des nouveautés, des simples et des plus complexes. Et surtout, je voulais que ce soit réellement la liste des livres que je consulte le plus au quotidien.

 

Tous les livres présentés dans cette page sont des livres que j’ai acheté moi-même, au fil du temps. Les hyperliens pointent sur des pages d’Amazon, mais vous pouvez bien sur vous les procurer dans toutes les bonnes librairies.

____________________________________________________________________________________

Essentials of Classic Italian Cooking, par Marcella Hazan


classic italian_marcellaSi je ne devais amener qu’un seul livre de recettes sur une île déserte, ce serait celui-là. Il s’agit assurément de mon préféré des préférés.

Vous y trouverez plus de 200 recettes italiennes, parmi les plus classiques, et qui couvrent le large spectre de la cuisine italienne : des recettes de pâtes, évidemment, mais aussi des antipasti, des frittatas, de la polenta, des risottos, des viandes braisées comme l’osso buco, et même quelques recettes de gelati. Vous cherchez LE livre de cuisine italienne? C’est celui-ci qu’il vous faut.

Ce que j’aime particulièrement de ce livre, ce sont les explications très précises qui accompagne le lecteur tout au long du livre. On a l’impression d’avoir une grand-mère italienne qui regarde par-dessus votre épaule pendant que vous cuisinez, et qui vous corrige au fur et à mesure.

_____________________________________________________________________________________

Mastering the Art of French Cooking, par Julia Child

Plus connue que Marcella Hazan, notamment en raison du film Julie et Julia sorti en 2009, Julia Child est, pour les américains à tout le moins, la référence en matière de cuisine française.

On trouve dans ce livre plusieurs centaines de recettes, et que des classiques. Boeuf bourguignon, crêpes Suzette, blanquette de veau, soupe à l’oignon, tout y est.

À l’instar de la cuisine française, Julia Child est très rigoureuse dans ses explications. Les recettes sont parfois un peu complexes, mais je considère ce livre comme une référence. Et si je me demande comment faire une vraie sauce marchand de vin, par exemple, c’est vers Julia j’irai. Et personne d’autre.

_____________________________________________________________________________________

The Sopranos Family Cookbook, par Artie Bucco


Le petit dernier de ma collection! J’avais lu plusieurs articles sur ce livre best-seller, recommandé notamment par le New York Times. Mais je n’avais pas écouté la série télé, et je me demandais si un livre de recettes d’une fausse famille de la mafia new yorkaise valait le coup.

Et bien oui. La différence entre ce livre et mes autres livres de cuisine italienne, c’est l’aspect convivial et sans prétention qui transpire à travers les recettes. Des recettes provenant principalement du Sud de l’Italie, terre fertile pour la mafia.

Oubliez les recettes pour un tête-à-tête romantique; les recettes du livre peuvent généralement rassasier 8 convives ou plus. Il s’agit ici d’une cuisine italienne familiale, avec des recettes qu’une mamma préparerait si elle devait recevoir toute sa famille à souper. Un souper qui dure des heures, où chacun se sert à même les plats placés au centre de la table, et où le vin coule à flot.

Petit détail qui intéressera ceux qui ont vu la série : le livre est « signé » par Artie Bucco, l’un des personnages des Sopranos. Artie, qui est un ami d’enfance de Tony Soprano, tient un restaurant italien fréquenté par la famille Soprano. Il ne trempe pas dans les affaires de la mafia, mais doit vivre avec eux, parfois à son détriment. Il était tout désigné pour agir à titre d’auteur du livre de recettes! :)

_____________________________________________________________________________________

Celebrate, par Pippa Middleton

celebrate_pippaOui, elle a été rendu célèbre par son derrière lors du mariage royal de sa soeur. Oui, elle a voulu profiter de son nom pour sortir rapidement un livre. Et oui, toute la critique a décrié son premier opus comme l’un des plus grands flops littéraires de la Grande-Bretagne.

Mais ce premier livre de Pippa Middleton fait tout de même partie de mes favoris. Pourquoi? Parce que compte tenu des ventes catastrophique du livre, justement, la maison d’édition a dû faire une vente de feu et couper les prix en deux. Et que depuis qu’il se vend désormais 25 $, il propose un redoutable rapport qualité/prix!

Celebrate est divisé par événements susceptibles d’être célébrés (d’où le nom) tout au long d’une année. On y trouve donc un chapitre sur Noël, un autre sur l’Halloween, un autre sur la tenue d’un tea party, ou d’un pique-nique, ou d’une fête d’enfants… En plus de recettes, Pippa propose quelques activités ou suggestions de décoration en lien avec l’événement en question.

En fait, je crois que l’intérêt pour un livre comme Celebrate n’est pas pour les britanniques, qui prétendent que Pippa a donné dans le kitch et le convenu, mais pour les autres. Parce que le livre fait un très intéressant survol de la culture et de la cuisine britannique. Et que toutes les recettes du livre essayées jusqu’à maintenant se sont révélées excellentes.

Note : 365 jours de fêtes, la version française du livre, est également disponible.

_____________________________________________________________________________________

Food: Vegetarian Home Cooking, par Mary McCartney

Je l’avoue : je suis une fan finie du clan McCartney. Mais j’étais malgré tout restée sur mon appétit lors de la publication, il y a quelques années du Meat Free Monday Cookbook. Les recettes étaient intéressantes, mais souvent longues et complexe pour un lundi soir, justement.

Food est beaucoup plus simple et propose davantage des recettes familiales, simples et accessibles. Plusieurs sont d’ailleurs des recettes que Linda avait l’habitude de préparer, revisitées par Mary.

En prime, plusieurs anecdotes sympathiques. Comme celle qui dit que Paul McCartney n’a jamais mangé son pain doré avec du sirop d’érable. Dans sa famille à Liverpool, on mangeait le pain doré avec du ketchup! :)

_____________________________________________________________________________________
Pinardises, et Encore des Pinardises, par Daniel Pinard


Avec Daniel Pinard, on aime ou on aime pas! Il n’y a jamais de demi-mesure avec lui.

Ses livres n’ont pas de photos, les recettes sont souvent floues, imprécises sur le plan des quantités. Pourquoi, alors, font-ils partie de mes livres préférés?

Parce qu’ils sont différents, et qu’ils racontent des recettes plutôt que de les présenter. Ils n’ont pas photos, mais des descriptions parfois si enflammées qu’elles rendraient terne toute image, aussi appétissante soit-elle. Mais surtout, Daniel Pinard a une plume formidable. À mon sens, il a inventé la littérature culinaire.

Dans ses livres, on visite un grand nombre de cuisines du monde, du bortch russe au couscous maghrébin. Et Daniel Pinard sait simplifier une recette à l’extrême, et n’hésite pas à recourir à des techniques peu orthodoxes. Du genre faire cuire de la polenta 12 minutes au micro-ondes alors que la recette traditionnelle nécessite de brasser continuellement le mélange sur le feu pendant 40 minutes. J’aime.
_____________________________________________________________________________________

Ma cuisine week-end, par Ricardo Larrivée

Au fil du temps, j’ai dû faire au moins une fois toutes les recettes du livre. Ricardo a publié 2 ou 3 autres livres depuis (et un nombre incalculable de magazines), mais celui-ci demeure mon préféré. Du Ricardo dans sa plus pure expression. Des recettes classiques, indémodables, parfois très strictes du point de vue de la technique et des ingrédients utilisés, parfois avec quelques surprises qui donnent un petit « oumph » à la recette.

 

 

_____________________________________________________________________________________

Les 200 meilleures recettes de bistro (Bistro Cooking en version originale), par Patricia Wells

À noter que je possède une version française, en format poche, du livre. Cependant, je n’ai pas été capable de le retrouver en librairie. Je vous propose donc la version originale, en anglais.

Autant j’aime la cuisine française, autant j’aime quand celle-ci n’est pas compliquée. La cuisine de bistro est donc parfaite pour moi.

Par rapport à la cuisine française traditionnelle, celle de Julia Child notamment, qui est très rigoureuse, formelle et stricte, la cuisine de bistro, c’est une cuisine simple, de saison, qui met en valeur les ingrédients du moments.

La cuisine de bistro, ce sont plats uniques en hiver, des salades rafraîchissantes en été, quelques tartes salées, des tartes aux fruits, etc.

Chaque recette provient d’un bistrot visité par l’auteur, et est agrémentée d’une anecdote ou d’un souvenir. Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis dit qu’un jour, je visiterais tel ou tel bistrot pour goûter à leur spécialité présentée dans le livre.

_____________________________________________________________________________________

Eating Royally: Recipes and Remembrances from a Palace Kitchen, par Darren McGrady

Bon, j’ai un peu honte de celui-là. Mais puisqu’il s’agit d’un livre que je consulte régulièrement, il doit figurer à mon palmarès.

Darren McGrady a été chef cuisinier de la famille royale pendant plus de 15 ans, puis a officié comme chef personnel de Lady Di pendant 4 ans. Dans son livre, il partage les recettes préférées de la famille royale.

C’est le livre idéal pour une groupie de la monarchie, que celle-ci ait fait le choix de s’assumer, ou non. En plus d’y lister près d’une centaine de recettes, le livre est truffé d’anecdotes et de détails savoureux sur les habitudes alimentaires de la famille royale. On y découvre notamment que ceux-ci ont des goûts relativement simples. Les recettes du livres sont en effet rarement compliquées.

Le livre est divisé en fonction des différentes résidences de la reine. Ainsi, dans le chapitre sur Buckingham Palace, on retrouve des recettes officielles servies principalement lors de banquets ou de réceptions officielles. Dans le chapitre sur Balmoral (le domaine d’Écosse où la famille royale passe ses vacances d’été), l’auteur propose des recettes à base de petits fruits, et plusieurs recettes de gibiers. Dans le chapitre sur leur résidence de Sandringham, le menu de Noël y est décrit dans le menu détail.

_____________________________________________________________________________________

Les secrets de la casserole, par Hervé This

Pourquoi ajoute-t-on du vinaigre dans l’eau dans laquelle on poche les oeufs? Pourquoi la farine épaissit-elle les sauces? Pourquoi doit-on laisser reposer une pâte brisée avant de la cuire?

Voilà autant de questions auxquelles répondra ce livre signé Hervé This, physico-chimiste spécialisé en gastronomie moléculaire.

Dû à mon passé moléculaire, je possède plusieurs des ouvrages de Hervé This. Cependant, je trouve que celui-ci est le mieux vulgarisé et le plus concret. Il permet notamment d’expliquer des pratiques culinaires que nous réalisons de façon mécanique, sans trop savoir pourquoi, simplement parce que nous avons vu nos mères et nos grands-mères le faire pendant des années. Un bel ouvrage de référence.

 

Comments: 16

  1. martine clement 16 mars 2014 at 10 h 27 min Reply

    je voudrais garder vos recettes dans un livres de recettes sur mon ordi ou plutot dans mon ordi

  2. Johanne 22 août 2014 at 14 h 08 min Reply

    Bonjour je viens de découvrir votre site je cherchais une recette pour les herbes salée et j ai regarde d autre recette comme le caramel à tartiner et finalement j ai mis votre site dans mes favoris car elle me tente toute

    Johanne

    • MelanieR 22 août 2014 at 19 h 56 min Reply

      Merci Johanne, c’est gentil! J’espère que mes prochaines recettes vous plairont.

    • Nicole 23 août 2015 at 7 h 06 min Reply

      Je suis en train de rigoler car je viens de faire EXACTEMENT le même parcours que Madame Johanne!!!!! Recette d’herbes salées puis caramel pour finalement m’apercevoir que ce blog est excellent! Synchronicité? Quoi qu’il en soit, j’adore la façon que vous avez, de relater vos expériences et vos coups de coeur. Ce sera dans mes favoris à coup sûr! Vraiment la vie nous envoie de ces clins d’oeil!!!! Il ne manquerait plus que Madame Johanne lise cette réponse! :D

      • Nicole 23 août 2015 at 7 h 07 min Reply

        HA!HA!HA! Vous avez vu la date? Presque jour pour jour…vraiment!

  3. Lucie Métayer 23 octobre 2014 at 17 h 31 min Reply

    Bravo, votre site est extra. Vos images et recettes donnent l’eau à la bouche. Vous lire avant chaque recette est très agréable. Continuez votre à être aussi tenace que votre père.

    • MelanieR 24 octobre 2014 at 14 h 53 min Reply

      Soyez sans crainte, c’est génétique! :)

  4. Marie-Claude Lavoie 28 octobre 2014 at 20 h 18 min Reply

    tu achetes les produits royaux à quel endroit?

    • MelanieR 29 octobre 2014 at 8 h 15 min Reply

      Bonjour Marie-Claude, c’est difficile de répondre à ta question, puisqu’il existe des produits royaux pour tout, des bottes de pluie à la confiture en passant par le thé ou les parapluies. Le site http://www.royalwarrant.org/ recense tous les produits ayant une accréditation royale. On peut donc faire des recherches. Mais je crois que l’idée, c’est d’ouvrir l’oeil sur les emballages pour voir le sceau royal s’y trouve. Règle générale, les produits sont des marques anglaises. Et pour ce qui est du thé (Twinning), de la confiture (TipTree), ou les craquelins (Ryvita), on les trouve dans pas mal toutes les épiceries.

  5. Huguette P. Grondin 29 octobre 2014 at 9 h 38 min Reply

    Je vous ai vu à l’émission Curieux Bégin et suite à cela je suis allée voir votre blogue. Il est tellement intéressant, car pour moi aussi les livres de recettes sont fascinants. Je vous ai bien aimé et vos recettes aussi, alors moi aussi je vous ai mise dans mes favoris. Continuez votre beau travail et j’en profite pour vous souhaiter un beau bébé en santé.

  6. Julie Dion Lamarre 31 octobre 2014 at 8 h 49 min Reply

    Bonjour Mélanie,
    Suite a votre passage chez Curieux Begin, vous étiez rayonnante et très inspirante avec vos
    recettes. Votre blogue mérite que l’on s’y attarde. Le caramel aux pommes vient de perturber ma journée. Bravo. Julie D.Lamarre

    • MelanieR 31 octobre 2014 at 9 h 53 min Reply

      Bonjour Julie,
      le caramel au pommes est en effet assez perturbant!! Merci pour vos bons mots. J’espère que mes prochaines recettes vous plairont!

  7. Lise Genest 31 octobre 2014 at 21 h 54 min Reply

    Bonsoir Mélanie, tout comme Julie j’ai bcp aimé votre passage à Curieux Bégin et félicitations pour votre blogue. je vais essayer votre sucre à la crème et votre bouillon de poulet maison. Félicitations et merci.

  8. ludivine 19 novembre 2014 at 0 h 06 min Reply

    J`aime beaucoup vos recettes,et je cherche une recette pour faire un rotie d`orignal

  9. Pascale Perron 4 août 2015 at 9 h 31 min Reply

    Bonjour,
    Je viens de lire tous les tracas que vous avez vécu pour faire de la cuisine sans gluten.
    Je serais intéressée de connaître votre recette de pain sans gluten, car franchement ce qu’il y a sur le marché est décevant au goût et en texture.

    Merci

    • MelanieR 4 août 2015 at 10 h 05 min Reply

      Bonjour Pascale, j’ai constaté que la farine de légumineuses est ce qui fonctionne le mieux pour faire du pain sans gluten. En particulier la farine de garfava, qui est un mélange de farine de pois chiches et de farine de gourganes (qu’on achète tel quel dans les épiceries naturelles). Vous trouverez la recette de pain sans gluten ici (https://aupaysdesgluteniens.wordpress.com/mes-recettes/pains-sans-gluten/). Aussi, je fais référence à un mélange de farine de légumineuses dans la recette. Voici le lien (https://aupaysdesgluteniens.wordpress.com/mes-recettes/melanges-de-farine/).

      Ceci dit, au même titre que les pains sans gluten du commerce, la durée de conservation de ce pain n’est pas optimale. Il est mieux de conserver les pains au frigo.

Laisser un commentaire