Soupe au chocolat

Le feu danse dans la cheminée… [Si vous chantez la chanson dans votre tête, je vous suggère la version de Fernand Gignac, c’est ma préférée.]

Quoi! Déjà!

À l’instar de toutes les boutiques, centres d’achats et épiceries de ce monde, j’ai plongé à pleine face dans le temps des Fêtes. Et, accessoirement, dans le chocolat.

Soupe de chocolat

Je vous jure, c’était pour une bonne raison. Imaginez-vous donc que les Chocolats Favoris, ce fleuron de Lévis (ma ville d’adoption) qui est sur le point de conquérir le monde avec son chocolat fondu, m’ont approché pour que je réinvente la bûche de Noël à l’aide… d’une bûche de Noël!

Buche Chocolat favoris

La bûche des Chocolats Favoris, c’est en fait un emballage cadeau contenant cinq saveurs de chocolat à faire fondre, qu’on peut sélectionner à sa guise parmi les 12 disponibles. La bûche est offerte pendant toute la période des Fêtes, évidemment. L’amateur de chocolat (et tous les autres) seront ravis de se la faire offrir en cadeau.

Il faut bien se le dire, Chocolats Favoris a eu une idée de génie en commercialisant son chocolat dans des boîtes de conserve. Elles se gardent indéfiniment, et on réchauffe le chocolat en immergeant simplement la conserve dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes. Exit les caquelons et les bougies qui chauffent trop. On mange la fondue à même la canne, on ne salit pas de vaisselle, et on est heureux!

« Réinventer » la bûche de Noël, c’était bien sûr un prétexte pour cuisiner le chocolat fondu dans un autre contexte que la fondue elle-même.

Je n’ai pas eu à me creuser la tête bien longtemps. Je me suis dit que si c’était socialement acceptable, je mangerais le chocolat fondu directement à la cuillère. Malheureusement, c’est limite. J’ai donc poussé l’idée à son maximum en proposant une soupe de chocolat.

Le principe est simple : on dilue les fondues moitié/moitié avec un liquide. On sert dans de jolis ramequins, on garnit de fruits (pour se donner bonne conscience), et on déguste… à la cuillère. Objectif atteint! :)

Et si vous avez une « tante Paulette qui check son diabète » dans votre entourage, sachez que vous pourriez également servir cette soupe en mignardise, soit dans des verres à shooter, ou dans des cuillères à canapé. Effet wow garanti.

Soupe de chocolat

Merci aux Chocolats Favoris de m’avoir offert de participer à ce défi culinaire pour lequel je retire des avantages. Les opinions émises dans ce billet sont entièrement les miennes, et je tiens à préciser qu’aucun gramme de chocolat n’aura été perdu en cours du processus!

 

Soupe au chocolat
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
Portions: 6
Ingrédients
  • 1 conserve de 215 gr de Chocolats Favoris
  • Environ 1 tasse de liquide, au choix (vous pouvez également ajouter plus de liquide pour un résultat… plus liquide!)
  • Fruits, pour la garniture
Étapes
  1. Recouvrir la conserve d’eau bouillante pendant environ 20 min. Attention, la conserve doit être complètement submergée.
  2. Mélanger le contenu de la boîte avec le liquide de votre choix jusqu’à une texture homogène. Verser un bol, ramequin ou autre récipient.
  3. Garnir de fruits frais.

    Pour ce qui est du choix des liquides et des fruits, j’ai fait différents essais, et je vous propose les combinaisons suivantes :

    Les saveurs à base de chocolat au lait (Classique lait et Fondant noisette) fonctionnent bien avec du café fort. Le résultat ressemble d’ailleurs étrangement à la fameuse barre-de-chocolat-au-café-à-l’emballage-jaune. Avec une brunoise de prunes, c’est particulièrement gagnant. (3e photo, au centre)

    Le mélange chocolat noir/orange est un classique. J’ai donc mélangé Noisette croquante à du jus d’orange, avec des suprêmes de clémentine en garniture. (1ère photo)

    Le Caramel et fleur de sel m’a donné l’idée d’un jumelage avec de la pomme. Je l’ai donc mélangé avec du jus de pomme brut et servi avec une julienne de pommes (3e photo, à gauche)

    Enfin, je suis restée dans le blanc en mélangeant le Biscuit et crème avec du lait de coco. C’est officiellement le préféré de l’Être-Aimé. (3e photo, à droite)

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

1 comment

  1. France Blondeau 27 novembre 2015 at 21 h 31 min Reply

    Laissons à ton meilleur faire un commentaire :

Laisser un commentaire