Soupe toscane à la mijoteuse

D’abord la fin de mon congé de maternité. Puis Ricardo qui sort un deuxième livre sur la mijoteuse. Puis, Ricardo qui sort carrément une mijoteuse! On dirait que depuis quelques semaines, tout ce que je lis, regarde, écoute, fait référence, de près ou de loin, à une mijoteuse.

C’est que, voyez-vous, ma vie de busy mom est maintenant réglée au quart de tour. Mes journées sont devenues une enfilade d’arabesques et de pas de deux digne de la scène finale du Lac des cygnes. Et dans ce ballet trépidant de la vie quotidienne, ma mijoteuse est passée de simple figurante à premier rôle de soutien. Je me réserve évidemment le titre de danseuse étoile :)

Je dois bien l’avouer, arriver à la maison et avoir cette soupe-repas toute prête qui embaume la maison, ça aide à finir la chorégraphie quotidienne en beauté!

Soupe toscane à la mijoteuse

Je dois faire amende honorable. Oui, j’ai critiqué la mijoteuse. Sur ce site en plus! Qu’on me pardonne, n’avais pas d’enfant à l’époque.

La mijoteuse ne fait pas de miracle, mais j’ai réalisé qu’il y avait plus d’avantages que d’inconvénients à l’utiliser. En fait, j’avais deux reproches à lui faire :

1) C’est pas vrai que la mijoteuse permet de sauver du temps, il faut quand même tout faire cuire sur le rond avant.

No pain, no gain! Faire dorer la viande dans une poêle au préalable est une étape essentielle pour garantir un goût et une texture intéressante. Donc, vrai, la mijoteuse ne permet pas de «  sauver du temps ». Cependant, elle offre la flexibilité de cuisiner à un moment où on a plus de temps. Comme le soir, quand Pouponne est couchée. Perso, je prépare tout la veille, et je place au frigo pour la nuit. Le matin, je verse dans la mijoteuse, et le soir, c’est prêt.

2) Un repas à la mijoteuse, ça goûte toujours la même affaire.

C’est vrai et faux à la fois. Oui, ça goûte la même affaire… si on fait la même chose. C’est d’une logique implacable. Un mijoté, qu’il soit de boeuf, de veau, ou de porc, va goûter le mijoté, malgré les aromates qu’on pourrait y ajouter.

Au fond, si on veut que notre repas goûte autre chose, il faut… cuisiner autre chose!

C’est ici que j’arrive avec ma soupe-repas. Faite à base de chair de saucisse, de pommes de terre et de kale, avec une touche de crème, ça ne peut que goûter différent d’un mijoté.

Non mais, sans blague : saucisses, patates, crème (et kale, accessoirement), peut-on avoir meilleure combinaison des dieux?

Il m’en est resté suffisamment pour des lunchs. Pouponne s’est régalée. L’Être-Aimé aussi. La danseuse étoile a eu une ovation. C’était une finale grandiose.

soupe toscane à la mijoteuse

En terminant, je m’en voudrais de terminer ce billet sans avoir une pensée pour vous, fidèles lecteurs par-delà l’Atlantique. Vous êtes nombreux à me lire, et je l’apprécie. Nous sommes tous des parisiens aujourd’hui.

Soupe toscane à la mijoteuse
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
Auteur:
Portions: 6-8
Ingrédients
  • 1 lb de saucisses italiennes douces, sans le boyau
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d’ail, hachées finement
  • 4-5 pommes de terres, coupées en gros dés
  • 1 litre de bouillon de poulet
  • 2-3 grosses tiges de kale, sans la tige, hachées grossièrement
  • 2 c. à soupe de farine
  • 1 tasse de crème 15 % à cuisson
Étapes
  1. Dans une poêle, faire dorer la chair de saucisse dans un peu (1 c. soupe) d’huile d’olive. Transvider dans la mijoteuse. La viande n’a pas besoin d’être entièrement cuite, seulement dorée.
  2. Dans la même poêle, faire revenir les oignons et l’ail quelques minutes. Verser dans la mijoteuse.
  3. Ajouter le bouillon de poulet et les pommes de terre dans la mijoteuse. Cuire à LOW 6 heures ou à HIGH 4 h.
  4. Dans une tasse, mélanger la farine et la crème au fouet. Verser dans la mijoteuse.
  5. Ajouter le kale dans la mijoteuse. Bien mélanger. Poursuivre la cuisson à HIGH pendant 30 min ou jusqu’à ce que la soupe ait épaissi légèrement.

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

1 comment

  1. Maryse 16 novembre 2015 at 19 h 05 min Reply

    Ça sent bon dans la maison. j’ai modifié un peu mais c’est excellent. J’ai mis patates douces, courge et carotte à la place des pommes de terre.

Laisser un commentaire