Cannoli pour paresseux

Si vous habitez dans la région de Montréal et que vous avez la chance de passer près de la Petite Italie, je vous en supplie : arrêtez-vous (au besoin faites un détour!) à la Pâtisserie Roma sur le boul. St-Laurent (coin St-Zotique) pour déguster un (ou plusieurs!) cannoli.

Ce sont les meilleurs que j’ai mangés DE TOUTE MA VIE! Même en Italie, je n’ai rien goûté de mieux. Pour vous dire. Bon, j’avoue que je n’en ai pas mangé en Sicile (le cannolo est une spécialité sicilienne). Ce sera pour un prochain voyage. Mais j’imagine que s’il y avait un meilleur endroit pour manger un cannolo sur la planète, exception faite de la Pâtisserie Roma, ce serait en Sicile. Et encore.

Si, comme moi, faire un détour de quelques centaines de kilomètres ne fait pas partie de vos plans du week-end, et que vous n’avez pas le temps ni l’envie d’enrouler/frire/casser/blasphémer/recommencer vos coquilles à cannoli, je vous propose de vous rabattre sur cette version de cannoli pour paresseux.

En matière de 80/20 (80 % de résultats pour 20 % d’efforts) vous trouverez difficilement mieux.

Cannoli pour paresseux

En fait, le gros de la tâche des cannoli, c’est la coquille (voir paragraphe précédent!). Alors en substituant celle-ci par quelque chose au goût et à la texture similaire, on arrive à une version assez probante, pour le dixième des efforts qu’auraient requis de vrais cannoli.

C’est ici que je vous présente les pizzelle, de petites gaufrettes italiennes qu’on trouve dans les épiceries fines, ou même à votre supermarché, dans la section « biscuits internationaux ». J’ai acheté les miens à mon IGA.

Pizelle

Les pizzelles sont bonnes telles quelles, mais elle sont meilleures lorsqu’on les utilise comme « support à garnitures ». L’Être-Aimé, par exemple, les tartine de Nutella. Très très généreusement d’ailleurs. On peut aussi y mettre des fruits, de la crème glacée, de la confiture. Ou de la garniture à cannoli… La limite est l’imagination.

Sur l’emballage, on dit qu’on peut placer les pizzelle 20 secondes au micro-ondes pour les rendre malléables et en faire des cornets ou des rouleaux… comme des coquilles à cannoli, justement.

J’ai essayé, 20, 30, 40, 50 secondes… À 60 secondes, le biscuit commençait à vouloir être plus souple. Mais il a toujours cassé avant que j’arrive à en faire une forme. J’ai abandonné après 60 secondes. Mon conseil : résistez à la tentation de vouloir donner une forme à votre gaufrette. Vous serez immanquablement déçu. Contentez-vous de la tartiner généreusement. Là, vous serez heureux.

La section biscuits internationaux de votre supermarché est plutôt ténue, voire absente? Qu’à cela ne tienne, utilisez des cornets sucrés comme le propose Ricardo. Ça fera tout aussi bien l’affaire.

cannoli pour paresseux

 

Cannoli pour paresseux
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
La seule vraie « tâche » du cannoli pour paresseux consiste à faire égoutter la préparation de ricotta avant de l’utiliser sur les pizzelle. J’ai essayé d’être VRAIMENT paresseuse et d’utiliser la ricotta telle quelle. Quand on ajoute du sucre, la ricotta devient liquide, et même si c’est encore bon, ce n’est plus agréable.
Ingrédients
  • 1 contenant de ricotta d’environ 300 g
  • ½ tasse de sucre en poudre (ou moins, selon votre goût)
  • ⅓ tasse de morceaux de chocolat noir hachés finement
  • ⅓ tasse de fruits confits en petits dés
  • une pincée de cannelle
  • ½ c. à thé de vanille
  • pizzelle ou cornets sucrés
Étapes
  1. Dans un bol, mélanger la ricotta, le sucre en poudre, la canelle et la vanille. Verser dans un tamis recouvert d’un coton fromage ou d’un papier essuie-tout. Laisser égoutter au réfrigérateur au moins 4 heures ou toute la nuit.
  2. Ajouter le chocolat et les fruits confits dans la ricotta égouttée.
  3. Garnir les pizzelle juste avant de les servir.

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

Comments: 5

  1. Andrée 7 juin 2015 at 9 h 43 min Reply

    Vous avez goûté ceux d’Alati rue Dante? http://www.alaticaserta.com/

    • MelanieR 9 juin 2015 at 9 h 25 min Reply

      Bonjour Andrée,

      Non, je n’ai jamais goûté à ceux d’Alati. Je le prends en note pour ma prochaine visite dans la Petite Italie! :)

      • Andrée 9 juin 2015 at 9 h 33 min Reply

        Et la boutique vaut le détour. Retour dans les années 1950.

  2. Nathalie Noël 9 juin 2015 at 19 h 16 min Reply

    Alati Caserta sont très très bon, mais c’est Conca d’oro sur Jean-Talon qui à remporté la palme du meilleur cannolo à Montréal, il y a 3 ans dans le cadre de la semaine italienne.

    Alati est la plus vieille pâtisserie italienne à Montréal, ils font pratiquement toutes les spécialités italienne. Mais dans tous les cas il faut demander d’en avoir un qui est frais monté, le biscuit est croquant et son intérieur onctueux, Alati Caserta les font au fil des clients. Leur Nougat maison et les queues de homard (même farce que les canolli, mais dans une énorme pâte feuilleté), ça c’est vraiment cochon!

    Alati Caserta
    (Un de mes classiques 2 mini cannoli et un espresso du San Simeon dans le petit parc)
    277 Rue Dante, Montréal

    Conca d’oro (biscuit des cannolli est vraiment feuilleté et la farce plus légère)
    2549 Rue Jean-Talon E

    Par contre Roma, fait la meilleure pâte à pizza ;)

    • MelanieR 10 juin 2015 at 10 h 28 min Reply

      Je réalise que j’ai vraiment des pros des cannoli parmi mes lecteurs! :)

      Merci pour toutes ces bonnes adresses!

Laisser un commentaire