Potage de céleri et garnitures sympathiques

Que fait une blogueuse bouffe quand elle ne cuisine pas?

Elle lit des blogues de bouffe!

Du Québec, et d’ailleurs aussi. J’aime découvrir des recettes qui combinent des ingrédients improbables. Ou des recettes plus simples, que je n’aurais pas pensé cuisiner. Parfois j’essaie certaines recettes. Parfois, ça ne demeure que des inspirations. D’autres fois, je ne fais que regarder les photos.

Et parfois aussi, il arrive qu’après avoir essayé l’une de ces recettes, je ne peux faire autrement que de la publier telle quelle sur mon propre blogue afin d’en faire bénéficier mes fidèles lecteurs!

potage de céleri

 

Pour peu que vous aimiez lire sur le bon manger dans les Internets (et que vous comprenez l’anglais), vous connaissez peut-être Food52, une plateforme culinaire où on trouve à la fois recettes, chroniques, et boutique en ligne. Remarquez qu’on est très loin du blogue de sous-sol. En fait, ça s’apparente davantage à Ricardocuisine, si vous voyez ce que je veux dire…

Toujours est-il qu’il y a quelques mois, ce potage de céleri, provenant de Food52, a poppé dans mon fil d’actualités Facebook :

« Best celery soup ever » (ou quelque chose du genre), que ça disait.

Me semble, oui.

Par curiosité, j’ai tout de même jeté un oeil à la recette, pour voir ce qui la rendait si formidable.

C’est là que j’ai vu que plutôt que d’ajouter de la crème (comme un grand nombre de potages), on suggère d’ajouter une plus grande quantité de beurre… mais au début de la recette, histoire de magnifier les saveurs en partant.

Ajouter plus de beurre à une recette, voilà qu’on me prend par les sentiments! :)

Ce potage est d’une simplicité enfantine. Dans une casserole hors du feu, on met tous les légumes (et le beurre). On fait chauffer doucement une dizaine de minutes (c’est là que la magie opère). On ajoute du bouillon, on poursuit la cuisson une quarantaine de minutes. On passe au mélangeur, et on obtient une « best celery soup ever« !

Sans farce, c’est vraiment bon. Vraiment. Pour vrai.

Genre que ça fait 4 fois que j’en fais.

Je n’ai rien changé à la recette originale, à part peut-être la quantité de pommes de terre que j’ai augmenté légèrement. Je trouvais la version originale un peu liquide.

Je vous suggère aussi quelques idées de garnitures si vous voulez donner à votre soupe une touche un peu plus « resto » : une croustille de proscuitto (cuite au micro-ondes) et des petits croûtons de bagels sautés au beurre.

Parce qu’il faut bien rester dans le thème!

potage de céleri

Potage de céleri et petites garnitures
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
Je n’aime pas les recettes de soupes qui indiquent les ingrédients en tasses… Je préfère calculer en « légumes », c’est plus pratique! J’ai donc converti la recette originale pour vous.
Auteur:
Portions: 4
Ingrédients
  • 6 branches de céleri, coupées en tronçons
  • 1 oignon moyen, haché grossièrement
  • 1 pomme de terre de grosseur moyenne, pelée et coupée en gros morceaux
  • ⅓ tasse de beurre
  • 1 litre de bouillon de poulet (vous pouvez prendre un contenant de 900 ml du commerce et compléter avec de l’eau)
  • 2 c. à thé d’aneth fraîche (ou 1 c. à thé de graines d’aneth)
  • sel, poivre
  • ½ à 1 tasse de lait ou de yogourt grec nature (facultatif)

    Garniture

  • Tranches de proscuitto
  • Bagels
  • Beurre
Étapes
  1. Dans une casserole, déposer le céleri, l’oignon, la pomme de terre et le beurre. Mettre le couvercle, et laisser cuire une dizaine de minutes à feu moyen. Les légumes ne doivent pas dorer.
  2. Ajouter le bouillon de poulet et l’aneth. Porter à ébullition et mijoter à couvert environ 40 minutes, jusqu’à ce que les légumes soient très mous.
  3. Broyer la soupe au mélangeur. Pour éviter les filaments désagréables, passer la soupe au chinois ou à travers un tamis (étape facultative).
  4. Au goût, ajouter le lait ou le yogourt. Saler et poivrer.
  5. Garniture: Chauffer des tranches de proscuitto au micro-ondes environ 45 secondes entre deux feuilles de papier essuie-tout. Pour les croûtons, couper des bagels en dés et les faire revenir avec du beurre dans une poêle à feu moyen.

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

1 comment

  1. Joanne Gagné 18 juin 2017 at 17 h 51 min Reply

    Bonjour, je viens tout juste de découvrir votre blogue en cherchant une recette de brownies et me voici aux potages! On se ressemble en ce qui a trait à la passion culinaire. Et vous avez raison: pour magnifier un potage sinon quelconque, rien de tel que le lent rissolage des légumes dans un corps gras. Tout est là. Stefano Faita en a fait un velouté aux courgettes et basilic absolument délicieux que tous adorent, même les enfants et les Fermières du village de St-Mathieu-de-Rioux, un potage aux lentilles vertes et curry renversant! Bravo pour vos choix.

Laisser un commentaire