Rouleaux de printemps

Les émissions de genre «  Dans les coulisses de… » sont généralement populaires. On a tous un côté voyeur et on aime penser que ces émissions nous permettent de voir les vrais affaires, ce qui se passe de l’autre côté du rideau.

À mon tour aujourd’hui de vous faire une confidence de type Dans les coulisses de… Meilleur avec du beurre.

Beaucoup de gens pensent que je publie mes billets selon une séquence établie : cuisiner la recette, prendre la photo, manger, écrire et publier le billet, recommencer. Ça se passe parfois comme ça. Mais la plupart du temps, je cuisine et je prends des photos en batch, lors du week-end par exemple, puis j’écris et je publie plus tard, la rédaction d’un billet étant plus flexible en matière de gestion du temps. Il m’arrive donc d’avoir 2-3 recettes d’avance sur ce que je publie.

Parfois aussi, je décide de publier certaines recettes avant d’autres, pour respecter un momentum (le temps des pommes, par exemple).

Ainsi, j’ai fait (et photographié) cette recette de rouleaux de printemps au mois d’août dernier, alors qu’elle était un peu plus de circonstance (j’avoue) qu’au mois de décembre.

Je n’avais pas eu l’occasion de la publier encore. Et ma vie de new mom fait en sorte que j’étais bien contente de pouvoir sortir cette recette de ma poche arrière et reprendre (enfin) le collier de mon blogue après un mois de mutisme.

Rouleau de printemps

J’ai eu l’idée de faire cette recette à la suite d’un souper chez des amis l’été dernier, alors que chaque invité devait amener un plat (ce même souper où j’avais amené ma salade de riz aux tomates rôties). Quelqu’un avait amené des rouleaux de printemps, et je me rappelle être restée sur mon appétit tellement je les avais trouvé bon.

Quelques jours après ce souper, j’ai voulu m’essayer à faire des rouleaux, mes premiers à vie. Après avoir visionné quelques vidéos sur Youtube (que serait la vie sans Youtube?) et sur le site de Ricardo (que serait la vie sans Ricardo?) je me suis lancée, avec plus de succès que je ne l’aurais cru initialement.

En fait, je crois qu’il y a trois facteurs de succès dans le roulage du rouleau :

  1. Se faire confiance
  2. Ne pas mettre trop de garniture
  3. Rouler le plus serré possible

Je crois que la règle no 1 est la plus importante. C’est pas si difficile de rouler des rouleaux et il faut se faire confiance. Ceux que vous voyez sur la photo sont mes 3-4e à vie! Preuve, donc, que tout le monde est capable!

Côté ingrédients, on peut mettre ce qu’on veut. Personnellement, je me suis basée sur ceux que j’avais goûtés quelques jours auparavant, donc une version plus classique : tranches de porc, crevettes, laitue, concombre, carotte, menthe, arachides concassées. Petit conseil : ne lésinez pas sur la menthe. Ça fait vraiment foi de tout dans la recette. Et si vous aimez la coriandre (personnellement, je fais partie du clan qui la déteste), vous pouvez en mettre aussi.

Côté trempette, la sauce aux arachides est un classique (Ricardo en propose une version sur son site). Mais ceux que j’avais goûté l’été dernier étaient servis, plus simplement, avec une sauce piquante et sucrée, une sauce « pour poulet » qu’on trouve dans les épiceries asiatiques. Je vous jure que cette version pour paresseux est excellente.

sauce rouleaux de printemps

Version new mom

Si j’avais publié ce billet au mois d’août, il se serait arrêté ici. Mais voilà, Pouponne est arrivée dans ma vie il y a maintenant un mois, et comme vous pouvez le constater par la fréquence de publication de mes billets sur ce blogue, j’ai (un peu) moins de temps qu’avant.

Il y a quelques jours, l’Être-Aimé me dit : «  Me semble que ce serait bon de refaire des rouleaux de printemps. » À l’épicerie la semaine dernière, j’achète tout ce qu’il faut pour en faire. C’est vrai que ce serait bon, même en décembre.

Puis, la voix de la new mom s’est élevée en moi : «  C’est ben trop long faire des rouleaux, pourquoi on sacre pas tout ça dans une assiette pour en faire une salade, en utilisant la sauce comme vinaigrette?! » 

Pourquoi pas, hein!

Voici donc la version salade des rouleaux de printemps, ou si vous préférez, la version new mom des rouleaux de printemps.

Je sens que ce n’est pas la dernière altération du genre que me fera faire Pouponne…

rouleaux de printemps en salade

 

Rouleaux de printemps
 
J’ai fait mes rouleaux avec du rôti de porc tranché et des crevettes. Mais vous pouvez les faire avec ce que vous voulez. Vous pourriez aussi en faire des végétariens. C’est vous le boss. Et pour cette raison, je n’indiquerai pas les quantités des ingrédients.
Ingrédients
  • Un petit rôti de longe de porc (désossé et dégraissé)
  • Crevettes crues, décortiquées et déveinées
  • Feuilles de riz (on les trouve en épicerie, section produits asiatiques)
  • Vermicelles de riz
  • Laitue
  • Concombre, en petits bâtonnets
  • Carotte, en fines juliennes
  • Feuilles de menthe (ou coriandre)
  • Arachides, concassées
Étapes
  1. Cuisson du porc : plonger le rôti de porc dans une casserole d’eau salée et faire cuire environ 30 min. Trancher finement. En passant, les restes de porc feront de formidables sandwichs le lendemain, donc voyez le temps de cuisson comme un investissement! :)
  2. Cuisson des crevettes : les plonger dans de l’eau bouillante salée (pas la même que le porc) environ 8 min.
  3. Cuisson des vermicelles : porter de l’eau salée à ébullition. Y plonger les vermicelles. Retirer du feu et couvrir. Égoutter et rincer sous l’eau froide après après 6 min.
  4. Préparer le reste des ingrédients. Rouler les rouleaux selon la vidéo plus haut (ou sacrer le tout dans une assiette pour la version salade!)

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

Comments: 2

  1. De bouche à table 8 décembre 2014 at 20 h 01 min Reply

    J’adore les rouleaux de printemps! Ta recette à l’air très bonne!

  2. France Blondeau 8 décembre 2014 at 22 h 07 min Reply

    Belle déclinaison !

Laisser un commentaire