Escalopes de porc aux raisins verts

Bonne nouvelle : je suis très heureuse de vous annoncer que cette recette ne contient aucun antibiotique!

Je me permets de le souligner, puisque dans la triste réalité des faits, on ne peut pas en dire autant de toute la viande que nous mangeons.

Escalopes de porc aux raisins verts

Saviez-vous que la plupart de la viande que vous mangez a été traitée, de manière préventive, aux antibiotiques?

Pas parce que les élevages ont des problèmes de santé. Non. On ajoute simplement de petites doses d’antibiotiques à leur nourriture pour prévenir les maladies et favoriser leur croissance. Santé Canada estime d’ailleurs que les animaux consommeraient huit fois plus d’antibiotiques que les humains.

En plus de constituer un problème éthique, cette pratique, bannie par les pays de l’Union Européenne depuis 2006, est lourde de conséquences.

D’abord, cette utilisation continue d’antibiotiques, à petites doses, favorise le développement de bactéries hyper-résistantes. Le principe de la saucisse Hygrade s’applique ici : on donne des antibiotiques pour prévenir et enrayer la croissance de bactéries pathogènes. Mais celles-ci deviennent résistantes, alors on doit augmenter la dose d’antibiotiques. Et ainsi de suite.

Mais ce qui est encore plus grave, c’est que les antibiotiques utilisés pour les animaux sont les mêmes que ceux utilisés chez les humains. Donc, cette résistance aux antibiotiques se transmettrait, de l’animal vers l’humain.

À ce sujet, je cite ce très intéressant article de Marie Allard publié dans La Presse du 3 mai 2013 :

Ces bactéries [résistantes] menacent les animaux, mais également les humains. « La majorité des cas de résistance qu’on a vus apparaître chez l’humain sont des résistances à des antibiotiques de familles apparentées aux antibiotiques donnés aux animaux», a souligné le Dr Richard Marchand, professeur adjoint de clinique au département de microbiologie et immunologie de l’Université de Montréal.

Troublant, n’est-ce pas?

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions, la première étant de faire des choix responsables quant à notre consommation de viande. Comme le dit si bien Laure Waridel : acheter, c’est voter.

S’informer sur la provenance, sur les méthodes d’élevage et de production, sur la liste d’ingrédients de ce qu’on consomme, c’est une façon de faire les bons choix. Car il existe de plus en plus de producteurs et d’entreprises qui proposent aux consommateurs une alternative.

Il y a des jours où mon chauvinisme envers ma ville natale transparaît plus que d’autres. Comme aujourd’hui, par exemple, alors que je vous parlerai d’une entreprise de Rivière-du-Loup qui a le vent dans les voiles et que j’affectionne particulièrement : les Viandes duBreton.

Cette entreprise a fait le choix d’offrir aux consommateurs des produits à base de porc exempts d’antibiotique, d’agent de conservation, et de sous-produit animal.

Et si vous choisissez leur ligne de produits biologiques, vous serez assuré que votre cochon a pu gambader librement à l’extérieur. Un cochon heureux, ça fait de la meilleure viande, non? :)

Les produits duBreton sont disponibles dans la plupart des épiceries du Québec, et proposent différentes coupes : filets, côtelettes, viande hachée, même des charcuteries comme du jambon, des saucisses et du bacon.

Pour ma part, j’ai choisi de cuisiner l’escalope de longe, un plat qui se prépare en à peine 10 minutes. Je cherchais depuis longtemps une nouvelle façon d’apprêter le porc. On le cuisine souvent avec des fruits (des pommes, des pêches, des canneberges). Je cherchais quelque chose de différent. Les raisins verts encore croquants, ça donne un beau kick à cette recette.

escalopes de porc aux raisins verts

Escalopes de porc aux raisins verts
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
Portions: 4 portions
Ingrédients
  • 1 paquet d’escalopes de longe de porc duBreton
  • 2 c. à soupe de beurre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1½ tasse (une grosse poignée) de raisins verts sans pépin, coupés en 2
  • 2 c. à soupe de vinaigre balsamique
  • ¼ tasse (4 c. à soupe) de jus de raisin (du vrai jus, pas du cocktail)
Étapes
  1. Dans une grande poêle, à feu moyen-fort, chauffer l’huile d’olive et la moitié du beurre.
  2. Quand la poêle est bien chaude, y faire sauter les escalopes de porc quelques minutes de chaque côté. Retirer le porc de la poêle et réserver au chaud.
  3. Baisser légèrement le feu, et déglacer la poêle avec le vinaigre balsamique. Lorsque celui-ci est presque évaporé, ajouter le jus de raisin, et gratter le fond de la poêle pour récupérer les sucs de cuisson. Saler et poivrer.
  4. Laisser la sauce réduire quelques minutes, jusqu’à ce qu’elle nappe le dos d’une cuillère.
  5. Ajouter le reste du beurre et remettre le porc dans la poêle. Mélanger pour bien enrober de sauce.

 

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

Laisser un commentaire