Croustade aux pommes à l’érable et au romarin

Les gens qui me connaissent savent que j’ai généralement une opinion sur tout. Certains pourraient dire « pointilleuse », je dirais plutôt « critique ». Vous voyez, j’ai vraiment une opinion sur tout, même sur la terminologie utilisée pour me décrire!

Donc, si j’ai une opinion sur tout, je devrais en avoir une sur un sujet aussi fondamental que les caractéristiques de la parfaite croustade aux pommes. C’est effectivement le cas.

croustade pomme erable romarin

Pour moi, une croustade parfaite :

  1. doit avoir un bon ratio pommes/crumble
  2. doit être faite avec des pommes qui gardent un certain tonus à la cuisson (réservez vos mcintosh pour vos compotes)
  3. ne doit pas être sèche, mais ne doit surtout pas être liquide
  4. doit contenir des noix, pour donner une texture croustillante
  5. doit, évidemment, contenir du beurre (mais ça, tout le monde le sait :))

En bonne pointilleuse critique, dis-je, (il m’arrive très rarement de me tromper moi-même dans la terminologie) je suis un peu blasée de la version cannelle/muscade de la croustade aux pommes. Oui, c’est bon. Et oui, c’est réconfortant. Mais un peu de changement n’a jamais fait de tort à personne!

Je vous propose donc une croustade où l’étonnant duo érable/romarin remplace avantageusement le traditionnel duo cannelle/muscade. Vous serez étonnés de constater à quel point les saveurs de pommes, d’érable et de romarin se mélangent bien ensemble. L’expérience en bouche est quasi mystique. Quasi.

croustade aux pommes à l’érable et au romarin
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
Au risque de me répéter : j’ai horreur des croustades qui baignent dans le bouillon de pommes. Or la pomme a tendance à lâcher beaucoup d’eau à la cuisson. Les flocons d’avoine en absorbent une partie, mais il n’y a rien de miraculeux. Sauf peut-être mon truc, tiré du livre de Mamma Agata. Pour absorber le liquide dans sa tarte aux pommes, Mamma Agata concasse quelques biscuits doigts de dame, les mêmes biscuits qu’on utilise pour faire le tiramisu. Ces biscuits sont reconnus pour leur propriétés absorbantes (on les trempe d’ailleurs dans le café pour le tiramisu). Dans la croustade, ces biscuits absorbent tout le bouillon des pommes. Il en résulte une croustade moelleuse, mais pas liquide. Merci Mamma!
Portions: 8
Ingrédients
  • 8 pommes qui supportent bien la cuisson (j’ai choisi la variété lobo)
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • ½ tasse de sucre
  • ⅓ tasse de sirop d’érable
  • ¼ tasse de beurre, fondu
  • 2 c. à thé de romarin frais, haché finement
  • 8 biscuits doigts de dame
  • Crumble
  • 1 tasse de farine
  • ⅓ tasse de beurre, à température ambiante
  • ¾ tasse de cassonade
  • ¾ tasse de flocons d’avoine
  • ½ tasse de noix (pacanes, noix de grenoble, etc.)
Étapes
  1. Préchauffer le four à 350 degrés F. Mélanger ensemble tous les ingrédients du crumble. Réserver.
  2. Peler, épépiner et couper les pommes en dés. Les arroser du jus de citron. Ajouter le sucre, le sirop d’érable, le beurre fondu et le romarin.
  3. Dans un plat allant au four, écraser les biscuits doigts de dames en gros morceaux. Verser le mélange de pommes et mélanger légèrement. Répartir le crumble sur le dessus.
  4. Cuire au centre du four environ 30-40 min.

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

Tagged: , , , , ,

Laisser un commentaire