Gâteau meringué à la rhubarbe

Je ne sais pas si c’est le corollaire de la tendance lourde de la cuisine du terroir et de l’utilisation plus soutenue de produits locaux dans nos assiettes, mais il se mange assurément plus de rhubarbe ces années-ci qu’il y a environ 10 ans. Quand l’émission Les Chefs en fait l’un de ses ingrédients vedette, ça veut tout dire.

Mes souvenirs d’enfance liés à la rhubarbe ne sont pas parmi les plus mémorables… J’ai mâchouillé avec dédain quelques-unes de ces branches ligneuses et coriaces, qui, même trempées dans le sucre, ne perdaient rien de leur goût acide (surette ici serait un euphémisme).

Je n’aurais donc jamais cru que je cultiverais un jour de la rhubarbe chez-moi. Mais, en bonne victime de la tendance que je suis, j’ai succombé à cette frénésie le printemps dernier alors que j’ai fait l’achat d’un plan de rhubarbe pour mon potager. Je l’ai d’ailleurs appelé Ruby, je trouvais que ça lui donnait un air plus sympathique.

Je me rappelle l’incrédulité dans le visage du commis du centre jardin quand je lui ai demandé où étaient les plans de rhubarbe. J’étais, semble-t-il, la 15e personne qui lui posait la question cette même journée! Quand je vous parlais de la tendance rhubarbe…

Entre la branche coriace de mes 10 ans et aujourd’hui, j’ai compris que la rhubarbe avait besoin de beaucoup d’amour pour goûter bon.

gateau_rhubarbe

J’aurais pu verser dans le classique fraise/rhubarbe, ou dans la compote, croustade et compagnie, mais j’avais le goût de faire différent.

La rhubarbe étant une plante très rustique, on la cultive (et on la cuisine) beaucoup dans le nord de l’Europe, dans les pays scandinaves notamment, ou même dans des pays plus tempérés comme l’Allemagne.

J’étais donc très heureuse de sortir pour l’occasion l’un de mes livres de recettes fétiches, mon livre de recettes de grand-mères allemandes, acheté lors de mon séjour à Berlin il y a quelques années.

livre_recettes_grandmeres_allemandes

Je rapporte toujours un (mais généralement plusieurs…) livres de recettes des endroits que je visite. J’ai toujours un gros faible pour les recettes de grand-mères (de toute provenance). Alors un livre de grand-mères allemandes, traduit en anglais en plus, c’était pour moi!

Je ne le savais pas, mais le gâteau meringuée à la rhubarbe est une façon classique de servir la rhubarbe en Allemagne. Une excellente façon si vous voulez mon avis, surtout pour les amateurs de meringue comme moi.

J’ai été étonnée de constater que peu de recettes de rhubarbe demandent qu’on l’épluche préalablement. Même mes grand-mères allemandes n’en parlent pas. Or, tout le coriace et l’acidité de la rhubarbe se trouve à la surface de la tige.

 

Frisures de Ruby. #rhubarb #food #summer #dessert

 

Ça demande un peu plus de temps et d’amour, mais en la pelant à l’aide d’un économe, la rhubarbe devient immédiatement plus agréable au palais, et fait oublier qu’on la détestait quand on avait 10 ans.

Gâteau meringué à la rhubarbe (rhabarberkuchen mit baiserhaube)
 
Temps de préparation
Temps de cuisson
Total
 
Ce dessert est à mi-chemin entre une tarte et un gâteau. La pâte, d’ailleurs, ressemble davantage à une pâte à biscuits. Bref, un heureux mélange! Je n’ai fait qu’une seule modification entre la recette du livre et celle plus bas. En tant que fan inconditionnelle de meringue, je trouve qu’elle était un peu mince, et j’aurais aimé en avoir plus. Je propose donc de faire une meringue avec 4 oeufs au lieu de 3.
Auteur:
Portions: 10
Ingrédients
  • 4-5 branches de rhubarbe
  • 1 tasse (250 gr) de beurre, à température ambiante
  • ½ tasse de sucre
  • 1 c. à thé (5 ml) de vanille
  • 1 oeuf
  • 1½ tasse (250 gr) de farine
  • 2½ c. à thé (12 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 4 blancs d’oeufs
  • 1 pincée de sel
  • ⅔ tasse de sucre
Étapes
  1. Laver et peler la rhubarbe à l’aide d’un économe. La couper en tronçon de 4 cm (1½ po).
  2. Préchauffer le four à 350 degrés F (180 degrés C). Beurrer et fariner un moule à charnière de 10 po (26 cm).
  3. À l’aide d’une mixette, battre le beurre et le sucre. Ajouter l’oeuf, la vanille. Réserver.
  4. Dans un bol, mélanger les ingrédients secs. Les incorporer au premier mélange.
  5. Verser dans le moule. Déposer les morceaux de rhubarbe sur la pâte et presser pour les enfoncer légèrement. La rhubarbe doit recouvrir toute la surface du gâteau.
  6. Cuire au centre du four environ 35 min. Retirer le gâteau du four, et monter la température à 425 degrés F (220 degrés C).
  7. Monter les blancs d’oeufs en neige avec une pincée de sel. Quand les blancs ont la texture d’une crème à raser, ajouter graduellement le sucre. Fouetter jusqu’à ce que la meringue soit ferme et brillante.
  8. Verser la meringue sur le gâteau. Remettre au four environ 5 minutes, jusqu’à ce que la meringue soit légèrement dorée (attention de ne pas la brûler).

 

D’autres recettes qui rendent heureux...

Tagged: , , , , , ,

Comments: 4

  1. thithoad 25 août 2013 at 13 h 29 min Reply

    j’adore le rhubarbe, son petit goût acide autant dans les gâteaux , les compotes ou les confitures; j’en ai tjrs mangé et j’ai un beau pied à la maison!! bonne soirée

  2. L'Etre-Aimé 26 août 2013 at 7 h 14 min Reply

    Avis a l’auteure : Il n’en reste déjà presque plus de cet excellent gâteau !!! Il faut en refaire bientôt :)

  3. MadoH 3 décembre 2013 at 21 h 43 min Reply

    Je suis une inconditionnelle de la meringue et de la rhubarbe (très peu des gâteaux en général). C’est ce qui m’a incitée à faire ce gâteau. Grand bien m’en pris. C’est un dessert délicieux, et la meringue lui confère une légèreté certaine. Nous étions quatre à en manger et nous en avons tous pris deux fois… Pour une famille peu portée sur les desserts, c’est un exploit !

  4. gagnonlo 15 mai 2015 at 13 h 45 min Reply

    oh, quelle idée intéressante, je n’aurais pas pensé à la combinaison meringue-rhubarbe. J’essaie très bientôt!

Laisser un commentaire