Ricotta fraîche maison

S’il y a un mystère alimentaire que je souhaite réellement percer, c’est celui du fromage. Depuis des années, bien avant de démarrer ce blogue, j’ai souhaité faire mon propre fromage.

Ce matin, en faisant de la ricotta maison, j’avais un peu l’impression d’enfin toucher à mon rêve.

ricotta fraîche maison

Note aux lecteurs, il ne faut jamais se moquer du rêve des gens. Si certains rêvent de devenir riches ou de parcourir le monde, d’autres peuvent tout aussi bien rêver de faire un jour leur propre fromage.

J’étais donc très enthousiaste d’essayer une recette pour faire de la ricotta maison. J’avais vu différentes recettes, que ce soit sur le net ou dans mes livres. Mon choix s’est toutefois arrêté sur la recette de Christina Blais sur le site de Ricardo.

J’étais curieuse de goûter à de la ricotta fraîche, moi qui n’a jamais été une grande adepte de la ricotta, que j’ai toujours trouvé un peu fade et granuleuse.

Étonnamment, la recette n’est pas compliquée à réaliser. Cependant, on ne peut pas vraiment dire qu’elle est vraiment économique. Pour près de 3 litres de liquide, on obtient à peine 2 tasses de ricotta.

La qualité du produit n’a cependant pas d’égal avec la version commerciale. La photo ci-dessous représente d’ailleurs une manière d’apprêter la ricotta fraîche, avec du poivre moulu, des herbes fraîches et un filet d’huile d’olive.

Le résultat est franchement délicieux. Et le fait de faire la ricotta soi-même permet d’en contrôler la texture au final. Ainsi, dépendemment du temps qu’on laisse le fromage égoutter, il sera plus ou moins crémeux. On pourra donc utiliser une version plus crémeuse pour servir tel quel, en version salée (comme la photo), ou en version dessert avec du miel ou du sirop d’érable, et des fruits. Et comme le temps pour l’égouttage est rapide (environ 5 minutes), la ricotta est encore tiède… Miam!

En laissant égoutter le mélange un peu plus longtemps (15 à 20 minutes), on obtient une ricotta un peu plus ferme, parfaite pour les lasagnes ou les trempettes. Enfin, on peut également laisser égoutter la ricotta plusieurs heures au réfrigérateur si on souhaite, par exemple, l’utiliser pour des gnocchis ou des tartes à la ricotta.

Fait à noter : en faisant la recherche pour rédiger cette chronique, j’ai fait une découverte surprenante : le fromage ricotta n’est pas un fromage!

Coup de théâtre! Logeant à la même adresse que le cheese whiz et le parmesan Kraft en contenant vert, la ricotta est en fait un sous-produit du fromage.

Il y a cependant des imposteurs qui ont meilleur goût que d’autres…

 

ricotta fraîche maison
 
La crème est facultative, mais fortement recommandée si la ricotta sert à faire des desserts. La ricotta préparée avec de la crème met plus de temps à égoutter.
Auteur:
Ingrédients
  • 2 litres (8 tasses) de lait entier 3,25%
  • 500 ml (2 tasses) de lait de beurre
  • 250 ml (1 tasse) de crème 15% ou 35% (voir note)
  • Sel
Étapes
  1. Dans une grande casserole, chauffer le lait, le lait de beurre et la crème à feu moyen jusqu’à ce qu’un thermomètre indique environ 85 °C (185 °F). Réduire le feu au minimum pour maintenir cette température (la préparation ne doit pas bouillir sinon le caillot va se défaire). Laisser reposer sur le feu, sans remuer, jusqu’à ce qu’un caillot blanchâtre se forme à la surface, soit environ 30 minutes. Un lactosérum jaunâtre se formera en dessous du caillot.
  2. Tapisser l’intérieur d’une passoire d’une à 3 épaisseur de coton étamine. Verser le caillé dans la passoire et laisser égoutter de 30 à 45 minutes. Pour obtenir une ricotta plus sèche, la laisser s’égoutter plus longtemps au réfrigérateur. Transvider dans un bol. Ajouter du sel au goût, si désiré. Conserver au réfrigérateur.

 

Pour plus de détails :

Petit traité sur la ricotta

D’autres recettes qui rendent heureux...

Tagged: , , , ,

Comments: 6

  1. Guylaine 3 avril 2011 at 17 h 15 min Reply

    Savais-tu que mon grand-père paternel était un véritable fromager? (bien sûr que non, je ne te l’ai jamais dit!!!). Il parcourait les villages de mon coin de pays pour faire du fromage avec le lait frais des cultivateurs du coin… Il partait avec son cheval et sa petite charrette, parcourant les routes selon son itinéraire hebdomadaire bien à lui et revenait à la maison quand il pouvait. Il y a même des histoires secrètes (qui ne sont plus si secrètes) qui circulent dans notre famille à ce propos…

    C’était dans des temps bien anciens car mes plus lointains souvenirs de ce grand-père extraordinaire (qui m’a fait faire les quatre cents coups) ne vont pas jusque là… Il devait avoir mis fin à cette vocation de fromager bien avant que je naisse, ce qui remonte à un demi-siècle minimum!!! C’est peut-être ma grand-mère qui a exigé qu’il cesse…

    Je n’ai jamais fait moi-même de fromage, mais dans la famille, on se plaît à dire qu’on a hérité de ce gène particulier pour autant aimer ça! Peut-être que je tenterai un de ces quatre de faire de la ricotta!

  2. Am'broisie 3 avril 2011 at 17 h 58 min Reply

    Mais quelle bonne idée! Hop, dans mon carnet de recette (car moi j’adooore la ricotta).

    • MélanieR 3 avril 2011 at 18 h 37 min Reply

      Vous m’en donnerez des nouvelles!

  3. Etre-Aimé 4 avril 2011 at 12 h 49 min Reply

    J’aime bien la photo, très belle lumière. On sent que la préparation pour la photo a été bien réussie !!! ;)

  4. MHHarnois 10 avril 2011 at 7 h 40 min Reply

    Tout au long de ma lecture, je me disais : « mais comment? Mélanie, la Mélanie que je connais, ne sait pas que la ricotta n’est pas un fromage? » J’avais hâte de t’instruire! Évidemment, en excellente chercheuse, tu as trouvé la réponse… :) À essayer! En plus, c’est une recette de Ricardo… Je suis conquise!

  5. Marie Dumont 21 novembre 2015 at 8 h 40 min Reply

    Pour moi, le ricotta est un fromage même si il est fait avec le lactosérum. Un sous-produit certes mais pas eu même titre que le cheez whiz et le parmesan kraft, pas du tout la même origine!

Laisser un commentaire